VOIRIE – Le rond-point qui fâche ! suite

 Un Giratoire pour une hypothétique extension : « Val Lumière 3 »

Cet automne, notre groupe VSMA attirait l’attention des Vauxoises et Vauxois sur la création d’un nouveau rond point et nous avions adressé par courriel le 27 octobre 2018, le message suivant à Madame le Maire, lui demandant de surseoir à ce projet :

« Madame Le Maire,
Comme suite à l’appel d’offre relatif « aux travaux de VRD* : réaménagement du boulevard du Général De Gaulle, la création d’une nouvelle voie d’accès et son raccordement par la création d’un carrefour giratoire», le groupe municipal VAUX-SUR-MER AUTREMENT, considérant ce projet de rond-point réduit à une simple desserte de « dent creuse ** » et ne se justifiant plus car inutile et coûteux, vous recommande de surseoir à cette dépense et d’engager un meilleur usage de l’argent public … »
Ce message est resté sans réponse et nous tenons simplement à vous rappeler notre point de vue, et nous vous laissons juges de la situation.

Pourquoi nous sommes en total désaccord avec ce projet ?

Le projet intègre un programme de 8 logements sociaux au motif d’un espace disponible en attente de puis 2011. Si nous sommes favorables à la création de logements sociaux, il nous semble inopportun de créer un nouveau rond- point à quelques mètres d’un carrefour avec feux qui fonctionne parfaitement.
Sur ce point précis, et à ce jour, nous attendons  toujours le comptage des voitures à ce feu.
Alors  que  le  PLU  (Plan  Local  d’Urbanisme)  est  en  révision  et  que  c’est  le  PADD  (Plan  d’Aménagement  et  de  Développement  Durable)  qui  va  déterminer  quelles  seront  les  extensions  de l’urbanisation, nous avons quelques difficultés à comprendre une telle précipitation et malgré le bien fondé de notre opposition à lancer un tel projet.
D’autres projets, dont celui initié depuis 2013, et qui n’a jamais vu le jour nous semble plus utile, à savoir le giratoire rue du Cormier-Malakoff, afin de faciliter, entre autres, l’accès à l’hôpital.

 

Enfin, l’article ci-contre publié par Sud-Ouest le 8 janvier 2009 « Vaux-sur-Mer anticipe déjà Val Lumière 3 » confirme que le coût de ce projet annoncé par l’adjoint aux travaux de voirie est bel et bien de  1.200.000 euros selon l’extrait suivant : « …entre l’acquisition des parcelles en 2011 (654.000 euros) et le coût des travaux, environ 560.000 euros, l’opération avoisine un budget de 1,2 millions d’euros…) confirmant notre estimation !

 

La réaction des riverains

De notre avis, ce type de projet aurait nécessité une large consultation de l’ensemble des Vauxoises et Vauxois.
Or, de nombreux Vauxoises et Vauxois nous ont fait part de leur étonnement et de leur mécontentement au projet du « Rond point qui fâche ! » : « Rond-point complètement aberrant. .. les feux fonctionnent très bien, pas d’embouteillage en été, pourquoi faire une telle dépense ? …. tout à fait d’accord avec votre analyse … arrêter une telle folie …projet absurde …à qui profite la mise en cul- de-sac de la rue de la Roche ? » réactions individuelles complétées par une pétition des résidents de proximité.

Notre analyse

Sachez chers amis Vauxoises et Vauxois que sans vision à moyen et long terme, les ronds points sont les seuls projets de la municipalité et que chaque année, plus de 50% du budget d’investissement est destiné à la voirie.
En fait, la municipalité actuelle n’anticipe rien…ou bien opte pour une anticipation erronée.
C’est avec une autre vision au plus près des Vauxoises et de Vauxois que nous concentrerons nos prochaines actions.