VOIRIE : CHANTEMERLE – LA ROCHE “Les oubliés de la rocade”

A l’écoute des Vauxoises et des Vauxois dès le début de la mandature, le groupe municipal VAUX-SUR-MER Autrement, s’est volontairement positionné comme une force d’Opposition “constructive” et de “propositions” 

Rappel : Juin 2014

Paru dans le Magazine municipal : 

VAUX-SUR-MER AUTREMENT
Une opposition  : “Constructive !”
Un positionnement : “Responsable, vigilant, disponible, et à l’écoute des Vauxoises et des Vauxois”


Pourtant, notre proposition concernant la rue des pâquerettes est restée lettre morte auprès de la majorité municipale sortante.

Pierre Marx


Décembre 2017… Septembre 2018 … Janvier 2020 !

VOIRIE  : 2 ans d’attente : 2 poids, 2 mesures ?

UN CONSTAT AMER : Plus de 2 ans de mobilisation pour faire prendre par la majorité municipale les travaux nécessaires à  la normalisation d’une voirie laissée à l’abandon.

Rappel de ENTRETIEN avec… Mme le Maire 8 Déc. 2017

La Roche : rue des pâquerettes, rue de la Roche, rue des cendrilles, rue des primevères
– Rue des pâquerettes : cf. Mot de l’Opposition de décembre 2017 ;
– Sujets déjà évoqués et non traités :
– Rue de la Roche : mise aux normes du ralentisseur, non respect des panneaux STOP, sortie chemin des Mattes de Millard à sécuriser ;
– Rue des cendrilles : vitesse excessive et enfouissement des réseaux ;
– Rue des primevères : vitesses excessives, non respect panneau 30 km/h, étude de la matérialisation d’un stationnement alterné pair et impair à programmer.

18 septembre 2018 : Extrait du conseil municipal

Nos questions et les réponses de la majorité municipale 

2. Rue des pâquerettes

L’état actuel de la rue s’est à nouveau dégradé, engageant les gabarits des véhicules circulant dans les deux sens. Nous sommes intervenus à de nombreuses reprises en Conseil municipal sans résultat. La voirie, très fréquentée, est actuellement dans un état déplorable et de surcroît dangereux à la circulation.
De mémoire, la réfection de la voie devait être budgétée sur l’exercice 2018. Faut-il acter le désintérêt de la municipalité pour la desserte du quartier de La Roche-Chantemerle à ce sujet ?

Monsieur DEVOUGE confirme le mauvais état de cette voie qui comportait deux tranches d’aménagement. La tranche ferme correspond à la réalisation de l’accès au magasin de bricolage et à l’hôtel ainsi qu’une tranche conditionnelle liée à la réalisation de la déchetterie qui était prévue à cet endroit par la CARA, ce projet ayant été abandonné. Une étude est menée pour récupérer des terrains le long des parcelles propriétés de la CARA qui bordent la rue des Pâquerettes et pour proposer à la commune de Royan qui possède aussi des terrains, sa participation à la réalisation de cet aménagement. Faute de réponse de cette dernière, l’aménagement de voirie se terminera au niveau de la buse existante.
Monsieur MARX est d’accord avec cette analyse, mais indique qu’il a alerté la commune il y a un an déjà et que la dégradation est réelle et dangereuse.
Monsieur DEVOUGE convient que l’attente est longue mais précise qu’on aurait pu envisager un simple tapis d’enrobé mais qu’il ne serait pas pérenne. L’aménagement doit être effectué correctement et pas à l’économie. Nos services se rapprochent de la ville de Royan pour connaître leur position par rapport au chiffrage proposé. Il rassure Monsieur MARX en indiquant que tout a été budgétisé pour cette année.
Madame le Maire aurait souhaité que ce dossier avance plus vite et convient du mauvais état de la voie et qu’il faut relancer la ville de Royan sur ce sujet.
Monsieur DEVOUGE souhaite à minima obtenir une décision de faire avant la fin de l’année.

AUJOURD’HUI  20 janvier 2020

Une réalité & une urgence

Toujours en attente de travaux … un bilan voirie “mitigé” pour la municipalité sortante