Octobre 2017 – Gobemouche noir

Le Gobemouche noir fréquente les habitats forestiers pendant la saison de reproduction.
Il a besoin de zones bien boisées pour trouver des cavités pour nidifier.
Il préfère les forêts de feuillus plus riches en cavités naturelles.
Le Gobemouche noir se nourrit surtout d’insectes capturés depuis un perchoir. Il fait du vol stationnaire et capture sa proie en vol ou sur le sol après un léger piqué.
Ses proies préférées sont les chenilles pendant la période de nidification pour nourrir les jeunes.
Il cherche parmi les feuilles, mais aussi sur les troncs et les branches, ainsi que sur le sol où il prend des proies terrestres, des chenilles et des vers de terre. Il lui arrive de consommer des escargots et il peut même parfois les frapper contre une surface dure pour casser la coquille, à la manière de la grive musicienne.
Le Gobemouche noir consomme aussi quelques matières végétales comme les fruits et les baies et quelques graines. Il picore les baies directement sur la végétation en voltigeant.