LES ÉCHOS DU CONSEIL – 22 janvier 2019

 

Plan d’Aménagement et de Développement durable – PADD

L’examen du PADD à fait l’objet d’une présentation au Conseil municipal sans vote.

 

  • Le Groupe municipal VAUX-SUR-MER Autrement a pris acte de la présentation du PADD par Christian Bégot.
    Ce dernier soulignant la contribution de notre groupe municipal à la réalisation du dossier, nous l’avons remercié  pour son exposé précisant notre vigilance quant aux outils de mise en oeuvre du Plan d’Aménagement et de Développement Durable.

 

Le PADD s’organise autour de deux grands objectifs :

Axe 1 : Accueillir de nouveaux habitants en préservant le cadre de vie de chacun

  • Retrouver une dynamique démographique permettant de renforcer la part des habitants à l’année
  • Les logements de demain : favoriser l’adéquation entre les besoins des habitants et l’offre
  • Limiter l’extension de l’urbanisation sur les terres agricoles et naturelles : mobiliser les gisements fonciers présents dans la tache urbaine tout en maintenant des espaces de respiration et la qualité paysagère du littoral
  • Encadrer et modérer les surfaces consommées pour les dix prochaines années
  • Renforcer l’échelle de proximité grâce à l’offre en services et commerces
  • Les nouvelles façons de construire, adaptées au contexte et aux besoins
  • Préserver et valoriser les patrimoines bâtis, naturels et paysagers
  • Prévoir les modalités et les espaces de gestion des eaux pluviales

Axe 2 : Maintenir une dynamique sur toutes les saisons en conservant les équilibres économiques sur le territoire

  • La dynamique présente à l’année est animée par différents secteurs complémentaires qu’il convient de soutenir
  • La période touristique révèle de nouveaux besoins auxquels il convient de répondre
  • Affirmer l’échelle communale et intercommunale
  • Améliorer la lisibilité et les connectivités des liaisons douces
  • Assurer un développement n’exposant pas de nouvelles populations aux risques et aux nuisances

La présente délibération sans vote est annexée au projet de PADD,

Téléchargement : PADD Vaux_2019 01 22 CM

A noter : la tenue d’une réunion publique à ce sujet Salle NACARAT le 7 février 2019 à 18h00

 

CONVENTION 2019 AVEC LE C.A.U.E. 17
Monsieur BÉGOT Christian propose aux membres du conseil municipal de renouveler l’adhésion de la commune de Vaux-sur-Mer au Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de Charente-Maritime pour l’année 2019.
Le CAUE 17, association créée le 1er mars 1980, conseille les particuliers et professionnels avant le dépôt des demandes d’autorisation éventuellement suite à des refus d’autorisation, pour les aider à déposer des dossiers conformes à la réglementation et dans lesquels les qualités architecturales, paysagères et urbaines sont affirmées.
Pour bénéficier des conseils du CAUE 17, une convention de mission, aux termes identiques à celle de 2018, doit être établie et une subvention d’un montant de 1 250,00 € lui être versé.
Monsieur MARX indique qu’en termes de conseil, il ne voit aucun problème mais souhaiterait que le CAUE soit saisi du problème de la tour du parc de la mairie pour lequel il n’y a pas de solution depuis des années.
Monsieur BÉGOT répond qu’une nouvelle architecte CAUE 17 a été nommée, elle sera prochainement reçue en mairie, le sujet sera abordé. Monsieur MARX rappelle que la tour présente un état de délabrement et de risques de sécurité, une estimation de consolidation de la tour a été effectuée et s’élève à 400 000 € sans autre utilisation possible. Il trouve cette somme dispendieuse par rapport au résultat et avait préconisé que la population soit consultée sur ce sujet car il y a des pour, des contre, des personnes qui y sont attachées.
Monsieur BÉGOT rétorque qu’on ne sait pas si elle doit être réhabilitée ou détruite.
Monsieur MARX affirme que c’est effectivement le sujet mais à quel coût s’agissant d’argent public. Il attend le conseil du CAUE 17.
Monsieur BÉGOT posera la question à la nouvelle architecte et verra si elle a un avis.
Madame le Maire indique que l’on peut avoir un ou plusieurs avis mais que cela ne changera pas les coûts estimés. Concernant la sauvegarde de la tour, il s’agit d’un choix à faire. L’architecte donnera une idée. Monsieur BÉGOT précise que si des travaux sont décidés, l’importance du coût est liée à la pose de pieux.
Monsieur MARX remarque que le problème reste en suspens, en indique l’urgence à la vue des lézardes et attire l’attention sur ce sujet.

 

RÉSOLUTION GÉNÉRALE DU 101ème CONGRÈS DES MAIRES ET PRÉSIDENTS D’INTERCOMMUNALITÉ
Le conseil municipal de VAUX-SUR-MER est appelé à se prononcer comme l’ensemble des communes et intercommunalités de France sur son soutien à cette résolution adoptée lors du congrès de 2018.
Il est proposé au Conseil municipal de soutenir cette résolution et l’AMF dans ses discussions avec le Gouvernement.
Monsieur MARX déplore que Madame le Maire ne soit pas allée au Congrès des Maires, il y a une obligation.
Madame le Maire lui répond qu’il n’y a aucune obligation et qu’elle a une vie privée.
Monsieur MARX rétorque que c’est son choix.
Madame le Maire répond ironiquement qu’elle a fait faire des économies à la commune.
Monsieur MARX indique que ce n’est pas le sujet, en tant que maire, elle devait être présente au congrès et qu’il ne polémique pas. Son groupe municipal s’abstiendra.
Madame le Maire précise, pour conclure, que cette motion correspond bien aux préoccupations des maires.