LES ÉCHOS DU CONSEIL – 11 Décembre 2018

 

Déclaration VAUX-SUR-MER Autrement

 

PV du Conseil du 20 novembre 2018

Le 20 novembre 2018 lors du conseil municipal, le groupe majoritaire s’est adressé, à lui-même, une question diverse concernant les aménagements boulevard du Général de Gaulle.
L’adjoint aux travaux ayant fait une longue déclaration s’en ai pris violemment et personnellement à notre Groupe municipal suite à notre alerte du « Rond point qui fâche ! ».
A l’issue de cette déclaration Madame le Maire a immédiatement clos la séance du Conseil et quitté précipitamment la salle, accompagnée de son adjoint aux travaux, interdisant de fait notre droit de réponse.
Dès lors, il nous a été impossible de relayer les interrogations des Vauxois et de répondre à l’adjoint.
Aussi, le Groupe municipal VAUX-sur-Mer Autrement n’approuvera pas le Procès verbal du 20 novembre 2018

cf. Le Mot de l’Opposition :> https://vaux-sur-mer-autrement.info/mot-de-lopposition-decembre-2018/

et selon l’article de presse SUD-OUEST du 14 décembre 2018

Extrait…

… Pour rappel, lors du conseil de novembre, un tract émanant de la liste d’opposition« Vaux autrement », sur l’aménagement du boulevard du Général-de- Gaulle, avait mis le feu aux poudres….En effet, Daniele Carrère, maire de la commune, avait mis fin à la séance dès le discours de Stéphane Devouge terminé.

Conseil municipal du mardi 11 décembre 2018 à 20h30 

Extrait…

… Danièle Carrère a donné, dès le début de la séance, la parole à Patrice Libelli, conseiller municipal élu de « Vaux autrement ». Il a tenu « à préciser, par honnêteté intellectuelle » qu’il n’était pas « partie prenante dans l’élaboration de ces écrits, ni en phase avec leur contenu»…
Patrice Libelli a poursuivi en expliquant qu’« avec la baisse des dotations, la montée du pouvoir intercommunal, la responsabilisation grandissante des élus », il a pu « mesurer, durant ces cinq années, combien le travail des équipes municipales et des maires était devenu difficile, rendant la gestion des communes extrêmement complexe ».
C’est ainsi que Patrice Libelli a informé qu’il quittait le groupe «Vaux autrement »,« sans animosité », ne se sentant plus en phase avec lui. Il siégera dorénavant au conseil municipal en tant qu’élu sans étiquette