Décembre 2017 – Robert le diable

 

Ce papillon observable jusqu’en novembre, tire son nom de sa couleur ‘diable enrhumé’ en raison des tons orangés.
Il affectionne les forêts claires et les lisières de bois.
Les ailes de cette espèce sont très anguleuses, et comme déchiquetées à leurs bords. En dessus, elles sont fauves, avec plusieurs taches noires, dont quelques unes, au nombre de quatre ou cinq, sont isolées, et les autres tiennent ensemble. Au dessous, elles sont plus ou moins  brunes, ondées de différentes nuances et quelquefois d’un peu de bleu, et de plus, les ailes inférieures ont chacune dans leur milieu en dessous une tache blanche de la forme d’un G. Cette tache a fait donner à ce papillon le nom de gamma, et sa couleur de diable enrhumé, ainsi que la découpure singulière de ses ailes l’ont fait nommer par d’autres, robert-le-diable “.
La couleur “diable enrhumé” est un terme désuet mentionné au XVIIIe siècle : c’est un mélange de couleurs chamarrées qui jurent entre elles.
http://www.lavieb-aile.com/