CARA

Les grands dossiers

LES CHIFFRES CLEFS 2018 :> https://vaux-sur-mer-autrement.info/cara-chiffres-cles-2018/

LES CHIFFRES CLEFS 2017 : > https://vaux-sur-mer-autrement.info/communaute-dagglomeration/

BILAN D’ACTIVITES 2016 : > https://vaux-sur-mer-autrement.info/cara-bilan-dactivite-2016/

LE DEBAT D’ORIENTATIONS BUDGETAIRES : > DOB_2018

 


LA HUNE

Lettre d’information de la mission locale du Pays Royannais

mission locale

La Mission Locale accompagne les jeunes de 16 à 25 ans pour :

  • Définir leur projet professionnel
  • Evaluer leurs besoins en formation
  • Rechercher un stage
  • Rechercher un emploi

Découvrez la lettre n° 27

la hune

Cliquer sur le lien : >27- la hune juin 2015 n°27

CARA – Nouvelle gare intermodale

CARA – Nouvelle gare intermodale

D’hier…

hier aujourd'hui

La gare de Royan a été construite en 1875. Dès le départ, elle est conçue comme une gare de voyageurs, destinée à faciliter l’accès de la ville aux estivants, alors principalement bordelais. Le bâtiment voyageurs, qui s’élève sur deux etages, est encadré par deux ailes de plain-pied de dimensions inégales. Le rez-de-chaussée du corps principal abrite le hall, qui permet un accès direct aux quais. La gare est embranchée sur la ligne de la Compagnie des Charentes : elle accueille les trains en provenance de Bordeaux, avant que des trains directs ne la relient directement à Paris. Le bâtiment voyageurs est agrandi en 1892. Une ligne Saint-Jean-d’Angély – Royan via Saintes et Saujon est créée en 1912.

En janvier 1945, le bâtiment voyageurs est totalement détruit par les bombes qui ravagent la station balnéaire. Différents projets modernistes sont envisagés pour sa reconstruction. Pour des raisons tant pratiques qu’éco-

forniques, la municipalité décide la reconstruction partielle sur le site de l’ancien bâtiment. Reprenant la disposition en retour d’équerre, le nouvel édifice est conçu comme une structure provisoire, avec réemploi de matériaux issus des ruines du centre-ville afin d’accélérer la construction. Celle-ci débuta dès 1946. Il s’agit de l’un des premiers chantiers de reconstruction de la ville.

Le bâtiment est réhabilité en 1987. Il se compose d’un long bâtiment rectangulaire de plain-pied, coiffé de tuiles romanes. auquel a été adjoint un vaste hall laissant apparaitre une structure métallique.

… à aujourd’hui

gare intermodale

L’esplanade jardin

L’esplanade jardin dessinera un parcours continu piétonnier de la gare vers le centre-ville et la mer. Cet espace s’organisera en alcôves jardinées, plantées de cépées et de petits arbres à tiges. Les différentes strates végétales seront marquées par une tonalité de floraison rose et parfumée. Outre sa fonction de liaison douce, ce sera aussi une « salle des pas perdus » pour les usagers attendant leur bus ou leur train. Des bancs adossés aux bandes végétales seront disséminés le long du parcours permettant une pause agréable. Ici, le nom de « place de la gare » reprendra tout son sens. L’esplanade jardin remettra donc en question l’usage systématique de la voiture et proposera de nouvelles pratiques urbaines.

La gare routière

Depuis le bâtiment des voyageurs, un large parvis desservira de part et d’autre un ensemble de deux quais où stationneront en encoche les différents bus du réseau (Les Mouettes et cara’bus). La gare routière deviendra mieux organisée et plus lisible. La station de taxis s’installera en parallèle des quais bus à proximité de la gare. Elle possèdera également son propre quai piétonnier.

Le parking courte-durée

Poche de stationnement de proximité, ce parking paysagé sera en contact direct avec le boulevard Clemenceau et la place Gantier. Son accès s’effectuera via l’esplanade. Il permettra un stationnement de courte-durée pour la dépose de passagers, pour quelques courses, pour l’achat d’un billet de train…

Les liaisons douces

En complément des larges parvis piétonniers proposés, des cheminements linéaires se déploieront sur la longueur du site et complèteront le maillage piétonnier du territoire. Le grand ilot du stade sera désenclavé et les différents quartiers d’habitats et équipements seront reconnectés. Ces cheminements offriront au regard une ouverture généreuse sur l’horizon ferroviaire.

Fonctionnement général

L’organisation laminaire permet aux usagers de mieux comprendre et d’avoir un accès facilité aux différents modes de transports, bus, taxis, trains, véhicules particuliers.
Le projet compose un meilleur partage de l’espace et une organisation des circulations simplifiée et sans conflit. Les bus et taxis entreraient sur le site par le « triangle Lamy ».
Chacun gagnerait son aire de stationnement par des voies dédiées, et sortirait le long de la piscine par le boulevard Clemenceau.
Les véhicules particuliers entreraient sur l’esplanade depuis la place Gantier, soit pour accéder au parking courte durée, soit pour déposer un passager à la gare, grâce à la voie dépose-minute. L’usage de la voiture sur l’esplanade serait limité à la dépose et aux stationnements de véhicules pour PMR. Les livraisons et les convoyeurs de fonds emprunteraient également la voie de dépose. Les larges surfaces aujourd’hui dédiées au stationnement et aux circulations laisseront place à des espaces redimensionnés (pour certains, complètement libérés de l’emprise de la voiture) au profit d’une meilleure organisation et d’une large réappropriation des usagers et des riverains.

Tout savoir : cliquer sur le lien : > http://www.agglo-royan.fr/la-gare-intermodale

CARA – Promotion du territoire

52 minutes et trente secondes,
pour la promotion nationale de « Royan Atlantique »

cara film

 

Pour visionner la présentation ci-contre, télécharger le film en cliquant sur le lien : > SPOT ROYAN ATLANTIQUE V2 LOWRES

Communiqué de presse : 2 avril 2015

Afin de contribuer à la promotion touristique du territoire, la Communauté d’agglomération Royan Atlantique a commandé et financé la réalisation d’un documentaire de 52 minutes sur le pays royannais. Intitulé « Royan Atlantique, au cœur de la côte de Beauté », ce film sera diffusé à neuf reprises sur la chaîne télévisée « Voyage », entre le 1er avril et le 20 mai 2015. Disponible sur la TNT par câble et satellite, cette chaîne thématique est consacrée à la découverte, aux voyages, à la nature… « Voyage » est diffusée en France Métropolitaine, en Belgique, en Suisse, en Afrique et dans les territoires d’Outre-Mer. La chaine recense près de deux millions de spectateurs par mois et cinq millions de foyers abonnés à travers l’hexagone.

Le documentaire met en valeur une vingtaine de sites, d’activités, de produits du terroir ou d’acteurs emblématiques du territoire : Train des Mouettes, huîtres et bassin ostréicole ; promenades à vélo et éclades de moules ; mur de l’Atlantique et style architectural de Royan ; zoo de La Palmyre ; travail des sauveteurs en mer de la SNSM Royan ; phare de Cordouan ; activités de parachutisme et aéroport de Royan-Médis ; grottes troglodytiques de Meschers ; carrelets de l’estuaire ; chars à voile ; Talmont et site gallo-romain du Fâ… et bien d’autres encore.

Après une première diffusion en mars, ce film sera projeté à quatre reprises en avril (01/04 à 8h55 ; 17/04 à 9h50 ; 19/04 à 3h55 ; 24/04 à 3h55) et cinq fois en mai (01/05 à 8h55 ; 06/05 à 9h50 ; 10/05 à 15h05 ; 13/05 à 3h55 et 20/05 à 8h55).

Un spot publicitaire de 30 secondes est également diffusé en plus du documentaire. Il apparaîtra 800 fois à l’écran d’ici à la fin du mois de mai. Mis en ligne sur le site de la CARA, il sera adressé gracieusement à toutes les mairies et offices de tourisme du territoire, qui pourront à leur tour l’utiliser sur leurs sites comme un outil de promotion commun de la destination « Royan Atlantique ».

Dotée d’un budget de 43 000 euros, cette opération a été réalisée pour renforcer l’attractivité du territoire, dans le cadre des actions de communication, de promotion et de commercialisation touristique menées par la CARA, sur de nouveaux supports de communication.

 

CARA – Loi NOTRe – Le Littoral

Le littoral- 18 septembre 2015 Nicolas  Portier * : “La loi NOTRe, un début de clarification” Lors de leur séminaire de rentrée. les élus de la Communauté d’agglomération Royan Atlantique ont planché sur la réorganisation territoriale. Cette loi de Nouvelle Orga­nisation­ Territoriale­ de­ la ­République­ (NOTRe)­ est­ abstraite­ pour­ le­ grand­…

Lire la suite