Bois de Millard

Un espace naturel à préserver :  un parcours à découvrir

  • La commune de Vaux sur Mer offre des paysages riches de diversité avec le parc de la mairie, la plage de Nauzan, le bois des Fées et le chemin des douaniers.
    Néanmoins, il existe une zone peu connue, négligée voir délaissée, qui abrite pourtant une faune et une flore sauvage méritant toute notre attention.

Anax imperator

Anax imperator

Cette zone située au nord de la commune, s’étend sur plus de 10 ha et l’on y trouve :
– des micro-zones humides avec le Pérat (ruisseau)
 – le bois de Millard et ses chênes pédonculés
– des noisetiers sauvages, quelques châtaigniers, des pins maritimes
– un très grand nombre de champignons (excellents indicateurs de la qualité de l’environnement)

Dans un tel cadre, la biodiversité y est exceptionnellement riche et variée.

 

 

Recensement des espèces

Rouge-queue à front blanc

Rouge-queue à front blanc

Grâce à des bénévoles Vauxois particulièrement soucieux du Bois de Millard, ceux-ci ont déjà commencé à procéder à un recensement des espèces.
Une telle richesse mérite d’être préservée il faut donc la protéger afin que nous puissions continuer à nous émerveiller devant une telle diversité : des centaines d’espèces indigènes peuplent le Bois de Millard qui abrite aussi des micro-zones humides.
Nous avons décidé de mettre en ligne un inventaire non exhaustif de la faune de ce bois car certaines espèces, pourtant protégées, ont déjà disparues : > bois de millard recensement refuge LPO

 

Cet inventaire a été communiqué à la Municipalité le 1er mars 2018 pour notre contribution au Projet d’Aménagement et de Développement Durables du Plan Local d’Urbanisme en cours de révision générale.

Si ce bois n’est pas mieux protégé, la moitié des espèces disparaitront d’ici 20 ans .

Le cas de l’écureuil roux

Emblème du bois de Millard depuis toujours et protégé au niveau national, l’écureuil roux illustre la gravité de la situation.

Ecureuil roux

Ecureuil roux observé en juin 2014

En effet, depuis le début de l’année 2015 aucun individu n’a été observé alors que 5 couples étaient présents jusqu’en 2014.

La destruction de leur habitat, le braconnage et la présence de chats errants sont malheureusement à l’origine de leur disparition.

 

Le cas des abeilles sauvages

Chaque année, les abeilles sauvages essaiment dans le bois de Millard or la destruction des fleurs sauvages à moyen terme entrainera leur disparition.
Nous tenons à rappeler que les abeilles subissent depuis plusieurs  années les attaques de frelons asiatiques. L’installation de pièges n’a jamais fait ses preuves, ainsi afin d’éviter que de nombreux insectes ne se retrouvent victime de ces pièges nous déconseillons vivement leur utilisation (n’hésitez pas à consulter le site de la mairie de Royan, rubrique cadre de vie/environnement  à ce sujet https://www.ville-royan.fr/cadre-de-vie/environnement/abeilles.html

Les oiseaux du bois de Millard

Rouge queue à front blanc

Rouge queue à front blanc

Plus de 60 espèces d’oiseaux nichent et vivent dans ce bois.
Dès mars, les espèces migratrices reviennent comme le rouge-queue à front blanc et fin avril les loriots d’Europe surprennent les promeneurs en émettant leur chant si caractéristique (à écouter  sur le lien suivant : >  chant du loriot).Pourtant, tous ces oiseaux sont également en danger car ils subissent les attaques des nombreux chats errants présents dans ce bois.

Voilà en juin 2015, l’état des lieux du plus grand Espace Boisé Classé de la commune de Vaux sur Mer.

Il nous faut être vigilant car la disparition d’espèces est toujours dramatique.
Nous avons la chance de résider dans une commune où la diversité de la faune et de la flore sauvages est (ou était) exceptionnelle et il nous faut la préserver.

Nous tenons à remercier les nombreux Vauxois qui, soucieux de leur environnement, ont contribué à la rédaction de ce document.

La richesse de la flore sauvage ainsi que la biodiversité des micro-zones humides de Vaux sur Mer feront bientôt l’objet de nouveaux articles

Ophrys abeille

 

Découverte du bois de Millard,
visiter la galerie photos en cliquant sur le lien > : galerie photos

 

 

Ophrys abeille

Promenade dans le Bois : Lundi 25 mai 2015

Faune et flore : cliquer sur le lien :> https://vaux-sur-mer-autrement.info/galerie-photos-du-bois-de-millard/

bois de millard mai 2015

millard tryptique

millard 3

millard 4

 

 

 

Depuis le Grenelle de l’environnement, la région Poitou-Charentes a invité en 2004 les mairies à réaliser un inventaire de la biodiversité de leur commune. Il est à noter que c’est à l’occasion de la révision du Plan Local d’Urbanisme de la  Commune, que VAUX-SUR-MER AUTREMENT avait  demandé l’inscription d’une ligne budgétaire 2015 pour permettre la réalisation de l’ inventaire de la bio-diversité communale car la région avait  invité les élus à mettre en place la Trame Verte et Bleue en proposant 2 pass communaux (aide de 10000 ou 15000€).
La date limite pour adresser sa candidature était fixée au 20 février 2015. Nous en avions alors fait état, mais la Municipalité n’avait pas alors candidaté, ce que nous regrettons, car aujourd’hui dans le cadre du diagnostic communale, cet inventaire s’impose.

 

État des lieux

“Mieux protéger nécessite de mieux connaître et de faire partager”

Cette phrase extraite d’un document de la région Poitou Charentes dans le cadre de la Trame Verte et Bleue, prend tout son sens avec le Bois de Millard.
En effet, dès 2011 la région Poitou Charentes a créé cet état des connaissances de la biodiversité concernant toutes les communes et donc Vaux sur Mer.
A la date d’aujourd’hui, cet état des lieux détaillé n’a toujours pas été réalisé dans notre commune (et régulièrement il est écrit : “on note une absence d’information concernant les …”).

0amphibien
Etat des connaissances de la biodiversité à Vaux sur Mer

Cliquer sur l’image pour télécharger le dossier