BOIS DE MILLARD – La photo du mois

Septembre 2018

La cigale grise

 Cigale grise, aussi appelée le ‘cacan’, est l’emblème des régions chaudes françaises, en bord de méditerranée.
Toutefois, la Charente-Maritime abrite d’importantes populations dans les boisements littoraux de pins maritimes.
Sa présence est avérée en forêt de la Coubre, mais l’espèce est aussi signalée dans les îles de Ré et d’Oléron
Quant à la cigale ci-contre, elle a été photographiée le 16 août dernier, dans le refuge LPO du Bois de Millard de Vaux-sur-Mer.
La cigale grise est une grande cigale : sa taille atteint les 4 cm et elle est recouverte d’une pilosité grise. Ses ailes sont ponctuées de tâches noires ou fumées.
La larve de cigale vit sous terre (pendant 3 ou 4 ans) où elle se nourrit de la sève de petites racines.
Les adultes, eux, ne vivent que quelques semaines. Ils sont visibles entre juin et septembre. La femelle pond sur des branches. A l’éclosion, la larve tombe au sol et creuse la terre pour atteindre les racines.
L’adulte pique l’écorce des branches et troncs d’arbres puis sucent la sève dont il se nourrit.
La cigale vit dans des boisements clairs, maquis et garrigues, où la lumière et la chaleur pénètrent.
C’est cependant à l’oreille qu’on la repère le plus facilement. La cymbalisation, très puissante est comprise entre 4,3 et 5,5 kHz. C’est une série de rapides ‘kri kri kri kri’ dont les syllabes sont nettement différenciées.